Ode aux chiens #4 : Âmkha - petit corps de lumière et de feu



ÂMKHA Planète Soleil


Ton nom est un temple secret Tu es venue dans ma vie Avec ton ardeur et ta fougue Pour secouer l’inertie


Petit corps de lumière et de feu Quand je t’ai rencontré Tu ouvrais à peine les yeux


J’ai déraisonné J’ai mis mon cerveau dans le placard C’est mon cœur qui t’a adopté Tu n’étais pas le choix raisonnable Pour la sagesse, c’était trop tard Tu flottais déjà dans ma poitrine Et je projetais déjà sur toi Celle que tu serai pour moi Celle que je serai pour toi


Illusions – projections – attentes


J’ai pensé que je pourrais être ton humaine Que je pourrais t’aimer toute entière Des difficultés il y en aurait Mais peu importe ce qui viendrait, Je pourrais les traverser.


1 an plus tard J’ai bien eu de la peine. Des difficultés, il y en a eu Ton feu émotionnel Ton énergie, tes peurs Ta sensibilité débordante, ton tempérament Ont eu raison de moi, plus d’une fois.


T’accepter toute entière C’est joli quand on l’écrit Mais c’est plus dur dans la matière… Heureusement j’ai enfin compris


- Lâché prise sur les exigences -


« Je suis professionnelle, ça devrait être facile » « Je suis éduc, mon chien ne devrait pas être comme ça » « Je suis diplômé d’état, ma chienne ne devrait pas avoir de problème »


Toutes ces pensées Toute cette pression Toutes ces exigences Je te les ai fait porter


Et moi, et moi dans tout ça, Moi j’ai eu honte de moi. Maintenant c’est fini Des chiens parfait , il n’y en a pas Des humains parfait, encore moins.


Remise en question – conscience - humilité – confiance


Serais-je assez grande pour te guider ? Serais-je assez humble pour te suivre ?


Voilà plusieurs semaines Depuis cette prise de conscience Que tu es plus sereine Et que je reprend confiance


Petit corps de lumière et de feu Je t'accompagne et te guide Mais c'est toi le maître qui m'enseigne.


*A tous les éducs qui ont des difficultés avec leurs chiens*

38 vues0 commentaire