Ode aux chiens #2: À tous les staffs de la Terre



À tous les staffs de la Terre

Peu importe à quel point l’humain veut te voir puissant Te rendre musclé jusqu’au bout des vibrisses Épaules large, corps galbé jusqu’aux cuisses Mâchoire carré, queue épargnée mais oreilles sectionnées

À te coller l’étiquette du « chien méchant » Ils n’ont pas idée de comme ton cœur est grand

À tous les staffs de la Terre Te voilà tel qu’ils t’ont rendu Ton corps est celui d’un athlète Sélectionné parmi tout tes ancêtres Combattants robuste dont tu es issu

À te coller l’étiquettes du « chien dangereux » Ils n’ont pas idée de la tendresse derrière tes yeux

À tous les staffs de la Terre C’est tombé sur toi par malchance On t’a catégorisé au pif Tu en subit les conséquences Toi et autres Rott, Tosa et Mastif

Muselière pour bâillon T’exprimer relève de la mission Faut pas s’étonner si tu pètes un plomb Bien souvent c’est ta seule option

À tous les staffs de la Terre La législation te marginalise Créant plus de problèmes qu’elle n’en évite Générant plus de souffrance qu’elle n’en épargne Elle te discrimine et te stigmatise Et par ses lois te désocialise

À te coller l’étiquette du « chien agressif » Ils n’ont pas idée de comme tu es doux et émotif

À tous les staffs de la Terre Dont l’allure évoque tant de puissance Et dont la sensibilité est d’autant plus immense

Laissons les simplement « être ».

0 vue0 commentaire